Marie-Ange et Axel Quéméré, paysans, éleveurs et fromagers dans le Champsaur

Travailler en conscience et avec la nature

Écologie, respect du vivant, conscience de sa participation au monde, présence à la vie, voilà les notions qui, tous les jours, donnent du sens au travail de Marie-Ange et d’Axel Quéméré, paysans, éleveurs, producteurs de fromages à Saint-Bonnet en Champsaur dans les Hautes-Alpes.

Ce sont ces valeurs qui les portent et les guident dans leur choix de pratiques agricoles respectueuses des animaux, des cycles de la vie et de la nature, tout au long des saisons.

Axel et une vache dans un pré : la relation homme animal

La ferme, une entité

Marie-Ange et Axel organisent leur pratiques en intégrant l’idée d’entité agricole, selon les principes de l’agriculture biodynamique. Cette notion, à laquelle ils sont très attachés, voit une ferme comme un « organisme agricole », à l’image d’un organisme vivant le plus autonome possible et qui utilise le minimum d’intrants.

Cette idée trouve tout son sens avec la pratique de la polyculture, où les différentes activités agricoles se complètent et se nourrissent les unes, les autres. Une entité où chacun trouve naturellement sa place…

D’ailleurs, ici, dans le troupeau, chacune, chèvre ou vache, porte fièrement son petit nom !

Axel prend soin de ses chèvres.
Axel prend soin de ses chèvres.

Une installation en polyculture-élévage avec de petits troupeaux

La ferme est née sur le lieu-dit de « Coste Joffre », dans les années 80, avec le retour sur les terres familiales de Jean-Pierre et Thérèse Eyraud, qui s’installent en apiculture bio et construisent les premiers bâtiments.

C’est en 1990 que Marie-Ange (leur fille) et Axel, fraichement « débarqués » d’un stage en biodynamie, les rejoignent avec un projet de polyculture-élevage et de transformation fromagère.

L’installation sera très progressive, avec la création d’un petit troupeau de chèvres et d’un autre, tout aussi petit, de vaches laitières.

Simultanément, ils entament la construction de bâtiments et d’une fromagerie et s’attellent à la mise au point d’une gamme de fromages.

Les vaches sont à leur place dans le pré.

Des prairies pour nourrir chèvres et vaches et faire du foin pour l’hiver

Aujourd’hui, Axel prend soin d’une quinzaine d’hectares de prairies pour y faire pâturer nos 35 chèvres de race Alpine et Savoyarde et nos 6 vaches de race Tarine aux yeux maquillés.

Les prairies nous donnent aussi le foin dont les animaux se nourrissent l’hiver ainsi que le regain.

Tôt le matin, dans le pré une vache profite des premiers rayons de soleil.
Axel guide le troupeau de chèvre vers le pré.
Axel guide le troupeau de chèvre vers le pré.

Des chèvres et des vaches pour faire du bon lait et de bons fromages

Nos belles laitières nous donnent du bon fumier qui, une fois transformé en compost, fertilisera les terres et surtout… du bon lait !

Il est récolté 2 fois par jour, dès les « mises-bas » (naissances des veaux et chevreaux), vers le mois de février, jusqu’au « tarissement » (arrêt de la lactation), vers la fin novembre.

C’est exclusivement ce lait que Marie-Ange transforme en fromages qui vous sont proposés à la ferme et par Axel sur les marchés de Saint Bonnet et de Gap.

Tôt le matin, dans le pré une vache profite des premiers rayons de soleil.

Voilà, vous en savez un peu plus sur la ferme de Coste Joffre !

Et pour tout savoir, le mieux, c’est encore de nous rendre visite !

Tôt le matin, dans le pré une vache profite des premiers rayons de soleil.
Je serai là pour vous accueillir… alors, à tout bientôt !

En attendant, je vous laisse découvrir nos fromages.

LOGO-Ferme-de Coste-Joffre
NOUS VISITER ET VENTE à LA FERME

1046 ROUTE DE COSTE JOFFRE L’AULAGNIER 05500 SAINT-BONNET EN CHAMPSAUR

HEURES D’OUVERTURE

DE 10H à 12H

ET DE 18H à 19H30

TOUS LES JOURS SAUF LE DIMANCHE, ABSENCE ET DURANT LES FÊTES DE NOËL

Les Marchés

SAINT-BONNET : LUNDI MATIN ET JEUDI MATIN EN ETE

GAP : SAMEDI MATIN SAUF L’ETE